Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Alésia, Agence immobilière PARIS 75014

L'actualité de CENTURY 21 Alésia

Le Beaujolais Nouveau

Publiée le 22/11/2013


Comme le veux la tradition, nombreux sont ceux qui ont goûté hier soir au Beaujolais nouveau.

Amateurs de vins, bons vivants, cette coutume rassemble toujours plus de monde autour de la nouvelle cuvée.



D'où vient cette tradition?

Tout débute le 8 Septembre 1951, lorsqu'un arrêté du Journal Officiel indique l'interdiction de vendre les vins d'appellation d'origine avant le 15 Décembre.

S'en suit une révolte des syndicats viticoles qui amène à une note précisant que certains vins pourraient faire exception et être commercialisés avant le 15 Décembre.

C'est donc de cette note qu'est née l'appellation "Beaujolais Nouveau", qui depuis 1985, se fête le troisième jeudi de Novembre.

 

 

Où se trouvent les vignobles?

Près de Lyon, entre Mâcon et l'Arbresle, sur une zone de 55km, se produit chaque année la récolte du Beaujolais nouveau.

Cette production représente environ 450 000 hectolitres, soit un tiers de l'ensemble du Vignoble du Beaujolais.

 

Anecdote :

Le Beaujolais nouveau est souvent apprécié et goûté à l'autre bout du monde avant la France !

Alors que nous pensions fièrement détenir l'exclusivité de l'avant première mondiale lorsque nous tenions notre verre de Beaujolais hier soir, les Japonais avaient déjà pris de l'avance !

Pour cause, le décalage horaire fait que les Japonais, friands des vins français, ont fêté dignement l'arrivée du Beaujolais nouveau 8 heures avant nous...

Il faudra se lever plus tôt l'année prochaine !

 

 



 

 

Notre actualité